Connectez-vous S'inscrire
SIZ-Nursing asbl

Grande conférence mondiale sur le cancer

Le 43e congrès annuel de l'American Society of Oncology (ASCO), principale conférence mondiale sur le cancer, se réunit ce week-end à Chicago (Illinois, nord) pour faire le point sur les dernières avancées dans la prévention et le traitement de cette maladie, deuxième cause de mortalité après les maladies cardiaques.



Des résultats prometteurs

Les résultats d'une trentaine d'essais cliniques seront ainsi dévoilés durant les cinq jours (1er au 5 juin) de ce colloque auquel plus de 25.000 participants sont attendus et qui s'ouvre vendredi soir, ont précisé les responsables de l'ASCO. Au total plus de 4.000 travaux de recherche ont été acceptés par l'ASCO, précisent-ils. Les essais cliniques et études présentés à Chicago porteront notamment sur des progrès dans les traitements du cancer du foie, gastro-intestinal, du poumon, de la tête et du cou ainsi que du sein, indiquent les organisateurs. Des sessions seront aussi consacrées aux résultats d'études pilotes et d'essais cliniques ayant testé l'efficacité de suppléments alimentaires et de traitements alternatifs. Il s'agit du Ginseng pour combattre la fatigue chez les cancéreux et des effets de suppléments de graines de lin et de la réduction de la consommation de matière grasse sur la prolifération du cancer de la prostate après une ablation chirurgicale de la glande.

Les effets du cartilage de requin

En outre, des chercheurs présenteront les résultats d'un essai clinique sur les effets des extraits de cartilage de requin administrés en combinaison avec de la chimiothérapie et de la radiologie sur la survie de malades atteints de certains cancers du poumon. Les résultats de cinq essais cliniques de nouveaux traitements seront également dévoilés à la conférence de l'ASCO dont deux de phase 3, dernière étape s'il est probant avant une mise sur le marché. Il s'agit des effets du trioxyde d'arsenic sur la survie des patients souffrant de leucémie aiguë ainsi que de l'Avastine, du laboratoire suisse Roche et de la firme américaine Genentech, comme première ligne de défense contre le cancer du rein.

De nouveaux traitements

L'Avastine, combinée à la chimiothérapie, a déjà montré des effets bénéfiques importants pour prolonger la vie de patientes diagnostiquées d'un cancer du sein avec métastase. Il prive la tumeur de son alimentation sanguine essentielle à sa croissance. Ce médicament est l'un des premiers traitements à cibler une fonction du cancer. Des chercheurs dévoileront une vaste étude sur les risques cardiovasculaires potentiels de la combinaison de l'Herceptine et de la chimiothérapie pour traiter des cancers du sein dans les premiers stades de développement.

Un taux de survie qui augmente

A l'ouverture de la conférence, des chercheurs et responsables de centres de traitements vont lancer un appel pour une relance d'un engagement national aux Etats-Unis en faveur de la recherche sur le cancer, a indiqué le Dr Allen Lichter, le président de l'ASCO dans un communiqué. Le budget fédéral américain consacré à la recherche sur le cancer diminue régulièrement depuis quatre ans, a-t-il déploré. Ce groupe appellera à une augmentation de 7% du budget 2008 des Instituts Nationaux de la Santé (NIH), a précisé le Dr Lichter. "Grâce aux investissements nationaux dans la recherche sur le cancer, le taux de survie augmente et la mortalité résultant de cette maladie recule pour la première fois", a-t-il souligné.

Jeudi 31 Mai 2007
7sur7.be Santé
Lu 1092 fois

Contacts | Qui sommes-nous ? | Actualités | Modules de Formation | Symposium | Législation et agrément | Résumé Hospitalier Minimal | Dépêches | Offres d'emploi | Article scientifique | TOUT sur le N.A.S. | Classification IF-IC