Connectez-vous S'inscrire
SIZ-Nursing asbl

Hausse des infections respiratoires mais pas de situation alarmante



Hausse des infections respiratoires mais pas de situation alarmante
Les infections respiratoires aiguës connaissent une hausse en Belgique en ce début d'année. Cette hausse est plus importante que les années précédentes, a indiqué l'Institut de Santé Publique. Le taux d'occupation des hôpitaux à Bruxelles et en Wallonie est par conséquent élevé mais la situation n'est pas alarmante, d'après les hôpitaux.

Le pourcentage de consultations en relation avec les infections respiratoires aiguës est actuellement en hausse. Ce pourcentage est également plus élevé que celui des années précédentes. Par conséquent le taux d'occupation des hôpitaux belges est bien souvent supérieur à 90 pc. "Il s'agit d'une situation récurrente qui a lieu chaque année entre les mois de décembre et février. Notre hôpital est plein mais ce n'est pas nouveau", a indiqué le Professeur Bouffioux, directeur médical du CHU de Liège.

L'Hôpital Saint-Jean à Bruxelles est également complet. "C'est un problème saisonnier. Ce matin nous avons dû transférer un patient vers un autre hôpital", a expliqué le Docteur Manesse, chef du service de pneumologie.

La clinique Saint-Luc à Bruxelles a par contre indiqué qu'en ce qui la concernait la situation était tout à fait normale. Le service pneumologie n'a pas fait état d'un manque de lits mais reconnaît que la hausse des infections respiratoires aiguës a lieu un peu plus tôt que les années précédentes. Ce sont le plus souvent les personnes plus fragiles et les personnes âgées qui doivent être hospitalisées pour des infections plus sérieuses.

Mercredi 9 Janvier 2008
RTLinfo.be
Lu 1298 fois

Contacts | Qui sommes-nous ? | Actualités | Modules de Formation | Symposium | Législation et agrément | Résumé Hospitalier Minimal | Dépêches | Offres d'emploi | Article scientifique | TOUT sur le N.A.S. | Classification IF-IC