Connectez-vous S'inscrire
SIZ-Nursing asbl

Interpol met en garde contre les médicaments sur internet



Interpol a appelé jeudi à une "extrême prudence" face à la menace d'une exploitation frauduleuse de l'épidémie de la "grippe porcine" avec la vente via l'internet de médicaments qui pourraient être "illégaux", "non autorisés", "voire faux".

"Tout message non sollicité, contenant des offres commerciales ou des liens vers des sites qui proposent des dossiers d'information sur la grippe porcine ou des médicaments contre cette maladie, devrait être considéré avec une extrême prudence", a déclaré le directeur exécutif des Services de police d'Interpol, Jean-Michel Louboutin.

"Nous avons à maintes reprises constaté, lorsqu'apparaît une menace mondiale ou que se produit une catastrophe naturelle, que certains profitent de la situation pour en retirer un avantage financier, cherchant à exploiter les craintes des citoyens pour leur santé", a-t-il précisé.

Il n'y a "aucune garantie quant à l'innocuité, la qualité ou l'efficacité" de produits proposés par "les pharmacies opérant sans autorisation et illégalement sur internet" et les transactions sur des "sites illégaux" augmentent "considérablement" le risque de vol de données sur les cartes de paiement ou les ordinateurs privés, prévient Interpol dont le siège est à Lyon (centre-est).

Selon l'organisation internationale de police criminelle, "environ trois à quatre pour cent des courriels non sollicités, qui circulent actuellement, concernent la grippe porcine", et une augmentation de ce nombre est attendue. Pour tout renseignement officiel sur la grippe porcine, Interpol invite le public à consulter le site internet de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Jeudi 30 Avril 2009
7s7 Santé (Belga)
Lu 912 fois

Nouveau commentaire :

Contacts | Qui sommes-nous ? | Actualités | Modules de Formation | Symposium | Législation et agrément | Résumé Hospitalier Minimal | Dépêches | Offres d'emploi | Article scientifique | TOUT sur le N.A.S.