Connectez-vous S'inscrire
SIZ-Nursing asbl

L'Aspirine souffle ses 110 bougies

Le 6 mars 2009 ont été fêtés les 110 ans de l'enregistrement de l'Aspirine au registre des noms de marque de l'Office impérial des brevets à Berlin. Le Dr Felix Hoffmann avait réussi à synthétiser l'acide acétylsalicylique (AAS) sous une forme pure et stable. À l'époque, il ne pouvait pas savoir qu'il avait créé ce jour-là le principe actif de l'Aspirine, le médicament le plus réputé et le plus utilisé au monde.

Depuis lors, l'Aspirine n'a cessé d'évoluer pour devenir une histoire passionnante et sans fin. Même à l'époque actuelle, soit 110 ans plus tard, les chercheurs continuent à découvrir de nouvelles applications pour ces petits comprimés blancs.



Analgésique, antipyrétique et anti-inflammatoire

L'Aspirine souffle ses 110 bougies
L'Aspirine souffle ses 110 bougies
À l'origine, l'Aspirine était commercialisée sous forme de poudre, mais les comprimés n'ont pas tardé à faire leur apparition. Rapidement, l'Aspirine a gagné ses lettres de noblesse dans le monde entier pour son action analgésique, antipyrétique et anti-inflammatoire.

La composition de l'Aspirine n'a jamais cessé d'être améliorée et le médicament est désormais disponible sous différentes formes. L'Aspirine "classique" qui soulage rapidement les maux de tête, l'Aspirine-C qui, combinée à la vitamine C, combat les symptômes de la grippe et du rhume, et l'Aspirine Duo qui contient de la caféine pour lutter contre les douleurs plus aiguës. La forme la plus récente est l'Aspirine 500 Effervescents, dont la forme soluble garantit une action encore plus rapide.

Dose optimale

De faibles doses d'aspirine ont un effet sur la coagulation. Les plaquettes sanguines s'accrochent moins facilement les unes aux autres, réduisant ainsi le risque de formation de caillots sanguins, qui sont les principaux responsables des problèmes cardiovasculaires tels que l'apoplexie et l'infarctus du myocarde.

Les spécialistes européens recommandent une dose située entre 75 et 150 mg. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) conseille quant à elle 75-100 mg d'aspirine comme dose journalière optimale. L'utilisation de doses plus élevées ne semble pas être plus efficace.

Toute personne ayant déjà été victime d'un infarctus ou d'une attaque d'apoplexie et donc à haut risque de récidive devrait prendre une CardioAspirine par jour à titre de traitement préventif. Il est préférable que les personnes courant un risque d'affection cardiovasculaire, sans antécédents, prennent chaque jour une CardioAspirine en prévention de la thrombose.

Les avantages d'un traitement préventif ne sont pas identiques chez l'homme et la femme. Chez l'homme, ce traitement réduit le risque d'infarctus du myocarde. Chez la femme, la prévention primaire offre une protection contre les attaques d'apoplexie.

Le médecin doit évidemment évaluer les avantages par rapport aux désavantages possibles et analyser rigoureusement le rapport bénéfices/risques d'un tel traitement, en fonction de la situation clinique de chaque patient.

Adaptée à un usage quotidien

La CardioAspirine a été mise au point avec un dosage adapté (100 mg d'aspirine) et un enrobage gastro-résistant ("enteric coated"), qui ne se décompose que dans l'intestin grêle et est donc parfaitement adapté à un traitement à long terme des patients à risque.

Réduction du risque de développement de certains cancers

Autre exemple des possibilités offertes par l'Aspirine: la recherche des effets potentiellement positifs dans le traitement de certains cancers.

L'American Cancer Society a analysé les résultats de nombreuses études et des indications sérieuses font état d'une possible diminution de quelque 40% des cancers du côlon grâce au principe actif de l'Aspirine.

Les conclusions du groupe d'experts Huisartsgeneeskunde (médecine généraliste) de la VUB publiées dans un article du Journal of the National Cancer Institute vont dans le même sens. Des perspectives prometteuses donc, qu'il conviendra de tenir à l'oeil. C'est l'histoire sans fin de la longévité d'un médicament.

Jeudi 30 Avril 2009
7s7 Santé (AFP)
Lu 764 fois

Nouveau commentaire :

Contacts | Qui sommes-nous ? | Actualités | Modules de Formation | Symposium | Législation et agrément | Résumé Hospitalier Minimal | Dépêches | Offres d'emploi | Article scientifique | TOUT sur le N.A.S.