Connectez-vous S'inscrire
SIZ-Nursing asbl

La Chine interdit les opérations pour allonger les jambes

Le gouvernement chinois a interdit les opérations destinées à allonger les jambes pour des raisons esthétiques, qui étaient proposées ces dernières années par certains hôpitaux ou cliniques aux jeunes Chinois voulant être plus grands.



L'opération, mise au point à l'origine en Russie pour les personnes atteintes de nanisme, consiste à casser les os puis étirer la jambe jusqu'à ce que les os se reforment, plus longs. Elle sera toujours autorisée pour des raisons purement médicales, et les patients devront être prévenus des risques encourrus. En revanche, les hôpitaux ne seront plus autorisés à la pratiquer pour raisons esthétiques - une grande taille étant considérée en Chine comme un important critère de beauté et pouvant également, estiment de nombreux jeunes, faciliter l'avancement professionnel. L'agence Chine Nouvelle, citant le ministère, fait état de "nombreuses" opérations ratées, ayant parfois rendu des patients handicapés.

Samedi 4 Novembre 2006
Belga
Lu 1310 fois

Contacts | Qui sommes-nous ? | Actualités | Modules de Formation | Symposium | Législation et agrément | Résumé Hospitalier Minimal | Dépêches | Offres d'emploi | Article scientifique | TOUT sur le N.A.S. | Classification IF-IC