Connectez-vous S'inscrire
SIZ-Nursing asbl

Le KCE cherche (et trouve) un mode de financement mieux adapté pour les soins infirmiers à l'hôpital



Financement des Soins Infirmiers Hospitaliers (KCE reports vol. 53B)

Dans le cadre du financement hospitalier, il est non seulement possible de tenir compte de la pathologie présentée par le patient mais aussi de ses besoins réels en soins infirmiers. C’est ce qui ressort d’une étude récente du Centre Fédéral d'Expertise en Soins de Santé (KCE, en collaboration avec la KU Leuven, le CZV Leuven et le CHU de Liège. Le KCE y évoque également la nécessité de plus de recherche scientifique dans la formation infirmière.

Chaque hôpital belge reçoit son budget de moyens financiers de l’INAMI et du SPF Santé Publique. Ce budget est basé sur une série de paramètres comme le nombre de journées d’hospitalisation, les pathologies traitées et leur gravité, les médicaments, etc. La Belgique est un des rares pays où un certain nombre de paramètres de soins infirmiers sont en outre intégrés dans le financement hospitalier. Ce système accuse maintenant plus de 20 ans d’âge, raison pour laquelle une révision était nécessaire.

La détermination correcte du nombre d'infirmiers nécessaires à la prise en charge des besoins en soins du patient et du financement qui en découle, est un exercice complexe. A juste titre, le système actuel est critiqué à ce sujet. Il ne prend en effet en compte ni la pathologie, ni les besoins réels en soins du patient. Certaines unités de soins sont avantagées en termes d’encadrement infirmier, d’autres où un effectif élevé serait bien nécessaire, semblent laissées pour compte par le système (ex. gériatrie). De plus, on ne tient pas compte de l’évolution des pratiques.

Dans ses conclusions, le KCE indique qu’il est possible de calculer de manière fiable et réalisable le besoin en soins infirmiers des patients. Le modèle KCE vient ainsi pallier un certain nombre de lacunes du système actuel. Il revient maintenant aux responsables politiques de décider s’ils appliqueront cette approche novatrice au financement des soins infirmiers dans les hôpitaux belges.

Dans cette étude, le KCE a également confronté la pratique infirmière actuelle aux pratiques recommandées scientifiquement (Evidence Based Nursing). Cet exercice ouvre des perspectives intéressantes pour améliorer, à l’avenir, la qualité et l’efficacité des soins. Actuellement, la recherche scientifique dans le domaine infirmier est relativement maigre et de toute façon insuffisamment présente dans le cursus de formation. Le KCE recommande dès lors une impulsion dans ce domaine.

Références complètes de la publication:
Sermeus W. (KULeuven), Gillet P. (CHULg), Tambeur W. (UZLeuven), Gillain D. (CHULg), Grietens J. (UZLeuven), Laport N. (CHULg), Michiels D. (UZLeuven), Thonon O. (CHULg), Vanden Boer G. (UZLeuven), Van Herck P. (KULeuven), Swartenbroekx N., Ramaekers D., Financement des soins infirmiers hospitaliers. Health Services Research (HSR). Bruxelles : Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE); 2007-KCE reports 53B (D/2006/10.273/07).

Le texte complet de l’étude (en anglais) est disponible sur le site web du KCE (rubrique publications) sous la référence KCE reports vol 53 B ou en pièce jointe ci-après.

A propos du Centre fédéral d’expertise des soins de santé (KCE)

Le KCE est un organisme d'intérêt public autonome, créé en 2003 et actif depuis 2004. Son rôle est de produire des analyses et des études scientifiques pour documenter les pouvoirs publics lorsque des décisions doivent être prises dans le domaine des soins de santé et de l’assurance maladie.

Le KCE n’intervient pas dans les décisions elles-mêmes, ni dans leur mise en œuvre, mais il entre dans sa mission de suggérer les solutions les plus performantes. Son rôle principal est donc d’oeuvrer à la plus grande accessibilité des soins de haute qualité malgré la croissance des besoins et la limitation des budgets disponibles.

L’équipe KCE compte environ 45 collaborateurs, dont une trentaine d’experts neutres, spécialistes de diverses disciplines : médecine, économie de la santé, sociologie de la santé, droit, statistique, analyse de données, gestion de données et gestion des connaissances.
L’équipe a déjà produit une cinquantaine d’études, parfois en collaboration avec des experts externes.

Chaque étude terminée est communiquée au Conseil d’Administration du KCE. Après approbation, les rapports sont publiés sur le site et font l’objet d’une communication vers la presse et vers plus de 1000 personnes intéressées (académiques, décideurs, hôpitaux, …)

Toute personne inétressée par les soins de santé et leur organisation peut proposer des sujets d’études en complétant le formulaire sur le site du KCE.

Pour recevoir les dernières nouvelles concernant les activités du KCE, enregistrez vous via "My KCE".

Mardi 1 Mai 2007
SIZ-Nursing
Lu 1764 fois

Contacts | Qui sommes-nous ? | Actualités | Modules de Formation | Symposium | Législation et agrément | Résumé Hospitalier Minimal | Dépêches | Offres d'emploi | Article scientifique | TOUT sur le N.A.S. | Classification IF-IC