Connectez-vous S'inscrire
SIZ-Nursing asbl

Le café en machine augmente le risque d'infarctus

Un sexagénaire diabétique avec une mauvaise hygiène de vie a, en principe, 40 pc de chance d'être victime d'un infarctus avant d'avoir atteint l'âge de 70 ans, selon l'étude.



Les consommateurs réguliers de café en machine encourent des risques plus importants d'infarctus cardiaque, révèle une étude présentée mercredi par la ligue des consommateurs néerlandaise. En effet, selon la ligue, le café fraîchement moulu par les distributeurs contiendrait d'importantes quantités de cafestol, une substance augmentant la cholestérolémie.

Un sexagénaire diabétique avec une mauvaise hygiène de vie a, en principe, 40 pc de chance d'être victime d'un infarctus avant d'avoir atteint l'âge de 70 ans, selon l'étude. Ce risque s'accroît pour atteindre les 42 pc s'il a quotidiennement consommé cinq tasses de café en machine pendant de nombreuses années, selon la ligue.

Un homme de 55 ans en pleine santé a, quant à lui, 8 pc de chance d'être victime d'un infarctus avant sa pension. S'il boit régulièrement du café aux fortes teneurs en cafestol, ce risque passe à 8,4 pc.

Les machines à café servent soit du café moulu, soit du café filtré à partir de café lyophilisé ou d'extraits de café. Le café filtré ne contient pas d'importantes quantités de cafestol. Selon la ligue, il n'est pas indiqué sur les machines à café de quel type de café il s'agit.

Les résultats de l'étude seront publiés vendredi dans le guide santé (Gezondgids) de la ligue des consommateurs.

Mercredi 7 Novembre 2007
AFP - La Libre.be
Lu 1197 fois

Contacts | Qui sommes-nous ? | Actualités | Modules de Formation | Symposium | Législation et agrément | Résumé Hospitalier Minimal | Dépêches | Offres d'emploi | Article scientifique | TOUT sur le N.A.S. | Classification IF-IC