Connectez-vous S'inscrire
SIZ-Nursing asbl

Le contrôle fréquent des poumons du fumeur par CT scan est efficace et peut sauver des vies



Une étude ...

Le contrôle régulier des poumons d'un fumeur grâce à la technologie CT scan (radiographie assistée par ordinateur) est efficace dans la lutte contre le cancer du poumon et permet véritablement de sauver des vies, selon une étude américaine publiée jeudi dans le "New England Journal of Medicine".

Les médecins doutent depuis longtemps de l'efficacité d'un contrôle régulier dans l'amélioration des chances de survie de patients atteints du cancer du poumon. Ils craignent également que des contrôles fréquents déclenchent trop souvent des fausses alertes et conduisent à des biopsies (prélèvements de fragments de tissus) évitables.

L'étude du Dr Claudia Henschke, du New York-Presbyterian Hospital, montre qu'un contrôle fréquent par CT scan peut permettre un dépistage précoce et donc sauver des vies si l'on intervient ensuite rapidement. Ses détracteurs affirment pourtant que ces travaux sont limités par l'absence d'un échantillon de comparaison composé de cancéreux n'ayant pas été dépisté par CT scan.

Dans le cadre de cette étude, des chercheurs du monde entier ont testé plus de 31.000 personnes à hauts risques (fumeurs ou anciens fumeurs) entre 1993 et 2005. Selon les résultats, 92% des sujets chez qui un cancer du poumon avait été diagnostiqué (soit au total 484 personnes) avaient une espérance de survie de dix ans en cas de dépistage précoce à l'aide de la technologie CT scan et d'intervention chirurgicale pratiquée dans le mois suivant le diagnostic.

"Cela nous renforce dans la conviction que le dépistage pourrait vraiment offrir des avantages pour sauver des vies dans le cas de cancers du poumon", explique le Dr Robert Smith, directeur de l'American Cancer Society, qui fait partie de la vingtaine de groupes ayant financé l'étude.

Des travaux réalisés dans les années 1970 montraient que contrôler fréquemment les poumons de fumeurs par radiographie n'amélioraient pas leurs chances de survie, notamment parce que cette pratique se révélait contre-productive en déclenchant trop souvent de fausses alertes.

Ces contrôles fréquents ont été abandonnés jusque dans les années 1990 et l'apparition de la technologie CT scan, qui consiste en une série de radiographie mises en valeur par ordinateur. Le CT scan utilise un équipement à rayons X spécial pour obtenir des informations sous différents angles. Il utilise ensuite un traitement informatique de ces informations pour recréer une image en tranches des différents tissus et organes contrôlés.

Le cancer du poumon est le plus mortel au monde. Selon les études, il sera dépisté chez un million de personnes dans le monde cette année. La plupart des malades mourront, du fait d'un diagnostic trop tardif pour que les traitements soient efficaces.

Dimanche 29 Octobre 2006
A. Chang, Canadian Press
Lu 1526 fois

Contacts | Qui sommes-nous ? | Actualités | Modules de Formation | Symposium | Législation et agrément | Résumé Hospitalier Minimal | Dépêches | Offres d'emploi | Article scientifique | TOUT sur le N.A.S. | Classification IF-IC