Connectez-vous S'inscrire
SIZ-Nursing asbl

Les Soins Intensifs se font mobiles ...

L'Amicale des corps de sauvetage a mis au point la première ambulance «de soins intensifs multi-rôles» en Europe. L'équipement du véhicule est proche de celui d'un hôpital. Entrée en service le 1er novembre.



C'est une première européenne. L'Amicale des corps de sauvetage (ACS) de La Hulpe dispose depuis peu d'une ambulance de soins intensifs spéciale, dite «multi-rôles». Particularité de cet engin, qui a officiellement été présenté mercredi: son équipement est similaire à celui d'une unité de soins intensifs (USI) d'hôpital. Cette sorte «d'USI sur roue» permettra donc des interventions directes sur le site même d'un accident et pourra traiter sur place les cas graves et spécifiques.

«Elle pourra également servir au transport des patients entre deux unités de soins intensifs, alors que les trajets en ambulance, en raison de l'instabilité des patients, peuvent être critiques», explique Arnold Félix, président et fondateur de l'ACS. «Ici, nous pourrons embarquer le patient sur son lit des soins intensifs et reconnecter directement le lit à tous les appareils présents dans le véhicule.»

Cette ambulance «high tech» vient enrichir le charroi de l'ACS, une association qui réunit un personnel en majorité bénévole, spécialisé dans l'aide médicale urgente. L'Amicale a déjà été la première à disposer d'une ambulance de réanimation en dehors des grandes villes, ou encore à imaginer un service d'ambulance par hélicoptère. Pour le projet de l'ambulance multi-rôles, le bureau de recherche de l'ACS a bénéficié de la collaboration de médecins, professeurs, chercheurs belges, allemands, danois ou français. Le véhicule d'un coût de 230 000 euros a été financé par la Province du Brabant wallon, et plus précisément par la régie provinciale autonome de sécurité. «C'est assez exceptionnel, car c'est une décision non partisane et qui va dans le sens de l'intérêt général», affirme Arnold Félix. «En effet, si statistiquement, c'est en Brabant wallon que nous intervenons le plus, avec cette ambulance, nous agirons partout en Belgique. Et la KUL ou d'autres hôpitaux universitaires se sont déjà montrés intéressés.»

AS 380

Le nouveau petit bijou médical a été baptisé AS 380, en référence à Airbus. La société aéronautique a en effet participé à la conception des parois isolantes du véhicule, dont la base est celle d'un camion Mercedes-Benz de 230 chevaux. La cabine sanitaire de 11 m2, pourvue d'une régulation thermique, est équipée en oxygénothérapie, ventilation, soins cardiaques (monitoring, défibrillateur et pace-maker) et imagerie médicale, ce qui permettra des échographies diagnostiques et thérapeutiques.

Autre technique «dernier cri» : l'AS 380 dispose pour ses transmissions d'un système alliant GSM, ordinateur et Internet, afin de transmettre les paramètres complets d'un patient depuis l'ambulance vers l'hôpital ou le service d'urgence où il est amené. Deux frigos transporteront également médicaments et dérivés sanguins, tandis qu'un autre système est destiné à réchauffer les perfusions. Grâce à tous ces équipements, l'ambulance pourra être utilisée en cas de catastrophe et de «plan d'urgence». Elle servirait alors de poste fixe à côté du poste médical avancé, notamment pour des interventions sur des blessés ou des brûlés graves, mais également pour la transmission des données vers les structures d'accueil. «Et ce sont jusqu'à trois patients qui pourront être embarqués successivement sans entraîner le retour de l'ambulance à la base», signale Arnold Félix. Tous les équipements ne sont pas encore installés, mais les équipages, composés d'un chauffeur, d'un logisticien technique ainsi que de deux sauveteurs ambulanciers, peuvent déjà commencer à s'entraîner. L'ambulance n'entrera en service qu'à partir du 1er novembre.

Samedi 9 Septembre 2006
Sophie Devillers, La Libre Belgique
Lu 2327 fois

Contacts | Qui sommes-nous ? | Actualités | Modules de Formation | Symposium | Législation et agrément | Résumé Hospitalier Minimal | Dépêches | Offres d'emploi | Article scientifique | TOUT sur le N.A.S. | Classification IF-IC