Connectez-vous S'inscrire
SIZ-Nursing asbl

Les femmes monoparentales sont en plus mauvaise santé

Les femmes monoparentales sont en moins bonne santé que les femmes vivant en couple, indique une étude conjointe de l'Université de Liège et de l'université des femmes, dont les résultats ont été présentés jeudi à l'occasion d'un colloque sur les femmes monoparentales.



Ainsi, selon les données de l'Enquête santé 1997 et 2001, 2,7 pc de femmes monoparentales ont souffert d'une tumeur maligne ou d'un cancer au cours de l'année écoulée pour 0,6 pc de mères vivant en couple, soit 4,5 fois plus. De plus, 14,4 pc d'entre elles déclarent avoir souffert d'une dépression, contre 5,7 pc de femmes vivant en couple. Cette étude a également étudié le profil des femmes monoparentales et les risques de précarité, beaucoup plus élevés que pour les hommes dans la même situation. D'après les données analysées pour cette étude, provenant du Panel démographie familiale de l'université de Liège, 35 pc des femmes monoparentales déclarent s'en sortir difficilement avec les revenus du ménage.

Jeudi 16 Novembre 2006
Belga
Lu 1522 fois

Contacts | Qui sommes-nous ? | Actualités | Modules de Formation | Symposium | Législation et agrément | Résumé Hospitalier Minimal | Dépêches | Offres d'emploi | Article scientifique | TOUT sur le N.A.S. | Classification IF-IC