Connectez-vous S'inscrire
SIZ-Nursing asbl

Les maladies 'imaginaires' sont fondées



Une étude récente portant sur le cerveau révèle que les plaintes émises lors de "maladies imaginaires" sont bel et bien fondées. C'est ce qu' indique le psychiatre louvaniste Boudewijn Van Houdenhove.

Le monde médical estimait auparavant que des maladies comme le syndrome de fatigue chronique, le syndrome de l'intestin irritable et les douleurs chroniques dans le bas-ventre n'étaient présentes que "dans la tête" des patients. La fibromyalgie est un exemple de trouble fonctionnel somatique, dont aucune cause corporelle ne peut expliquer les plaintes physiques. Dans ce cas, les patients ressentent une douleur au niveau des muscles et des articulations et le moindre contact physique se traduit par une sensation de douleur intense.

Selon l'étude sur le cerveau, il semble que lors d'un contact, une activité est observée dans les structures cérébrales de la douleur. "Le diagnostic et le traitement de troubles fonctionnels somatiques est de plus en plus une affaire de spécialistes différents comme des médecins somatiques, des psychologues et des psychiatres qui collaborent de manière multidisciplinaire. Le traitement peut être adapté individuellement et consiste en un meilleur contrôle de la douleur, des antidépresseurs, des moyens pour diminuer le stress et un style de vie mieux adapté", estime le psychiatre Van Houdenhove.

Jeudi 15 Novembre 2007
7sur7.be - Santé (Belga)
Lu 1015 fois

Contacts | Qui sommes-nous ? | Actualités | Modules de Formation | Symposium | Législation et agrément | Résumé Hospitalier Minimal | Dépêches | Offres d'emploi | Article scientifique | TOUT sur le N.A.S. | Classification IF-IC