Connectez-vous S'inscrire
SIZ-Nursing asbl

Les pansements se modernisent et soignent

Il est bien loin désormais, le temps où les pansements étaient encore de petites bandes couleur chair, qui devenaient noires et boulochaient dès le lendemain.

Avant, le pansement cachait le bobo rempli de mercurochrome, désormais il soigne et fait sourire nos petits monstres.



Pour le bonheur des petits

Les pansements se modernisent et soignent
On connaissait le pansement avec les petits Schtroumpfs pour les enfants. Mais les petits bonshommes ne permettaient pas au pansement de survivre aux jeux dans les cours de récréation et aux folles baignades dans la piscine.

C'est pourquoi Hansaplast a lancé une nouvelle formule de pansements pour les petits. Spécialement conçus pour les bambins, le format est plus large, pour les grands bobos aux coudes et aux genoux. La compresse aussi est extra large, pour éviter le drame et les larmes quand on colle le pansement un millimètre trop à droite sur l'énorme blessure de guerre de Tom.

Avec sa nouvelle formule et sa super adhérence, il est bien toléré par la peau et surtout s'enlève facilement. Encore un drame de moins au moment de l'enlever, et c'est tant mieux.

Après le patch anti-tabac, le patch anti maux de dos

Désormais le patch est aussi là pour soulager. Hansaplast lance donc une nouvelle forme de patch chauffant pour soulager les douleurs musculaires pendant huit heures. Une fois sorti de sa pochette et collé sur la peau dans la région douloureuse, les composants de charbon, fer, sel et eau se mettent en action pour chauffer progressivement et dilater les vaisseaux sanguins. Détendus, les muscles crispés sont moins douloureux et vous continuez votre journée plus ou moins en toute quiétude.

Plus ou moins, car si la sensation de chaleur est effectivement agréable et aide à dénouer et décontracter un peu les muscles, l'effet n'est pas magique non plus. Si votre mal de dos est vraiment sérieux et récurrent, consultez un osthéopathe, un généraliste ou un kiné. Un patch ne fera pas de miracle, mais en complément d'un traitement, il est efficace.

Lundi 30 Mars 2009
Annabel Claix - 7sur7 Santé
Lu 8746 fois

Nouveau commentaire :

Contacts | Qui sommes-nous ? | Actualités | Modules de Formation | Symposium | Législation et agrément | Résumé Hospitalier Minimal | Dépêches | Offres d'emploi | Article scientifique | TOUT sur le N.A.S. | Classification IF-IC