Connectez-vous S'inscrire
SIZ-Nursing asbl

Médicaments sous surveillance



Médicaments sous surveillance
Septante-trois médicaments ont été placés sous surveillance depuis le 1er janvier par le Centre belge de pharmacovigilance (CBPH), parce que leurs effets secondaires -et potentiellement indésirables- ne sont pas encore totalement connus, écrit Le Soir mercredi.

Le Centre belge de pharmacovigilance estime que le nombre de patients inclus dans les études est souvent trop faible pour détecter des effets indésirables rares et que la durée des études est souvent trop courte pour détecter ces mêmes effets. Les patients qui testent les nouveaux médicaments sont en outre souvent en bonne santé et ne présentent souvent pas un risque élevé, comme les personnes âgées ou les insuffisants hépatiques notamment.

Depuis le 1er janvier, septante-trois médicaments -dont un certain nombre de spécialités de large diffusion- sont sous surveillance. Patients, médecins et pharmaciens sont invités à signaler tout effet indésirable au CBPH. Tous les médicaments mis sur le marché au cours des trois dernières années sont concernés.

Mercredi 9 Janvier 2008
RTLinfo.be
Lu 1577 fois

Contacts | Qui sommes-nous ? | Actualités | Modules de Formation | Symposium | Législation et agrément | Résumé Hospitalier Minimal | Dépêches | Offres d'emploi | Article scientifique | TOUT sur le N.A.S. | Classification IF-IC