Connectez-vous S'inscrire
SIZ-Nursing asbl

Un logement intelligent pour veiller sur les personnes âgées

Face à un déficit de places dans les établissements, la technologie permet d’aider les personnes âgées à rester chez elles.



Installé sur le site du Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB) à Sophia Antipolis, à Nice, depuis novembre 2005, le laboratoire Gerhome, a reconstitué un appartement type, meublé et instrumenté. Il est destiné à évaluer des solutions facilitant le maintien à domicile des personnes âgées.

L’appartement paraît normal, en apparence seulement. A bien y regarder, une caméra surveille le canapé, des capteurs installés ça et là enregistrent les mouvements, recueillent des données sur les activités de la personne et les caractéristiques de la maison, ou de la chambre d’un établissement.

Détecter et alerter

Ces informations permettent ensuite de décrire précisément l’activité quotidienne de la personne âgée dans son logement et, à partir de là, de détecter certains comportements inhabituels, ou d’être alerté d’une pathologie éventuelle. Après avoir achevé la construction du bâtiment et son instrumentalisation, le laboratoire est entré depuis le mois de mars dans la première phase d’expérimentation.

Suivant un protocole d’étude clinique réalisé avec les médecins gériatres du CHU de Nice participant au projet, quinze personnes âgées volontaires ont été recrutées par le Comité départemental des retraités des Alpes-Maritimes.

Après une prévisite médicale à l’hôpital, chaque volontaire a passé quatre heures dans le laboratoire pour suivre un scénario construit sur certaines activités quotidiennes, préparer et prendre un repas, regarder la télévision, faire le ménage, se reposer. L’objectif : valider la capacité du système à reconstituer précisément les activités effectuées par l’occupant pendant la durée du scénario.

Les enregistrements collectés vont également permettre d’avancer vers la mise en place d’un référentiel de comportements : analyse des difficultés rencontrées par les volontaires, de la rapidité d’exécution des tâches, compréhension des habitudes de vie des personnes âgées.

Une solution d’avenir

Cette habitation est aujourd’hui toujours à l’étude. Une deuxième phase d’expérimentation est en préparation pour fin 2010, visant cette fois-ci à déployer le système Gerhome directement au domicile de personnes âgées volontaires et en chambres d’établissements d’accueil de la région niçoise.

Cette technologie pourrait très bientôt se développer partout en France. Les partenaires de Gerhome savent néanmoins qu’une des limites à l’application du système sera dans son acceptation, compte tenu de son caractère intrusif.

« Nous savons aussi que le lien humain est irremplaçable mais au regard du vieillissement de la population, de l’insuffisance et du coût des moyens humains, ce type d’équipement représente certainement une solution d’avenir », estime le Dr Guérin, gériatre au CHU de Nice.

Une visite virtuelle est possible sur le site Gerhome.
Pour plus d’informations, le site du Centre scientifique et technique du bâtiment.



Samedi 25 Avril 2009
France Soir
Lu 609 fois

Nouveau commentaire :

Contacts | Qui sommes-nous ? | Actualités | Modules de Formation | Symposium | Législation et agrément | Résumé Hospitalier Minimal | Dépêches | Offres d'emploi | Article scientifique | TOUT sur le N.A.S. | Classification IF-IC