was successfully added to your cart.
articleEtude

Une synthèse narrative de l’obésité aux soins intensifs

By 23 mars 2019 No Comments
Impact de l’obésité sur les systèmes organiques et leur gestion en cas de maladie grave

La prévalence de l’obésité est en augmentation dans le monde entier et se situe autour de 20% chez les patients en USI. Chez les patients hospitalisés en USI et chez les patients atteints de maladies chroniques, l’obésité a un effet protecteur sur la mortalité, « Paradoxe de l’obésité ».

Malgré cet effet protecteur sur la mortalité, en cas de maladie grave, la morbidité est affectée négativement par un risque accru de complications respiratoires et cardiovasculaires. L’obésité est associée à un risque accru d’IRA et d’infection.

Enfin, les attitudes négatives envers les patients obèses (la stigmatisation sociale de l’obésité) affectent à la fois les travailleurs de la santé et les patients.